Des Images et des Mots de LA Rue à qui est ce monde ?

Et voilà une nouvelle saison qui s'achève.
Un public nombreux (565 personnes sur les Trois jours de spectacle plus 150 lors de la générale ouverte et gratuite),
un public ravi
un article de la part de "la grande Parage et Julie Cadihlac "
https://lagrandeparade.com/index.php/l-entree-des-artistes/theatre/3570-la-rue-a-qui-est-ce-monde-ce-qui-reste-c-est-le-coeur

"Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.com/ A partir d’un entretien sonore recueilli lors de l’été 2018, Caroline Cano a conçu sa première création en compagnie de l’Autre Théâtre. Autour d’une « voix », celle d’un certain « Nico » ancien SDF à la voix cassée chaleureuse (fort agréable à écouter) et au propos philosophe, témoignage sagace d’un parcours singulier, elle a imaginé - assistée de Charlotte Perrin de Boussac - une mise en espace, en corps et en voix d’une poésie sensible et touchante.
Un plateau ceint de bancs sur lesquels se poser, sommeiller, rire, échanger quelques mots, observer les passants. Des jeux de lumières aussi pertinents qu’esthétiques. 18 acteurs et actrices admirablement dirigés et dont les présences, les interventions, les danses et déambulations sont imprégnés de cette gravité souriante qui transperce les mots du narrateur. Un musicien, enfin, qui ajoute de ses notes frottées une douceur délicate et attrayante. Une mise en scène perspicace qui offre de jolis tableaux mettant en valeur les qualités des interprètes. On se souviendra notamment d’une danse à l’orientale accompagnée de percussions sur bouteilles, d’une « rencontre » où le contact physique dit plus que mille mots, d’une avancée frontale où les corps expriment la douleur de l’âme, de prises de parole engagées au micro, d'une plaisanterie en connivence…
Face à ces comédiens amateurs, le public du Printemps des Comédiens est happé par la justesse des regards, le travail précis de chaque geste et déplacement et la complicité tangible qui règne sur la scène. Et il applaudit le travail de qualité, année après année, qu'offre l'Autre Théâtre.
Réfléchir sur la réalité de « la rue », c’est s’ouvrir à l’autre autant qu’à soi-même, comprendre ce qui nous sépare et nous lie, ce qui nous dérange et nous attire…et percevoir, au bout du compte, notre peur irrationnelle et infondée de la différence, la fragilité de nos existences et notre tendance humaine à nous tenir éloigné de la précarité, comme si elle était contagieuse.
"La Rue. A qui est ce monde?" est une intelligente métaphore filée des aléas de la condition humaine. La rue, au final, c’est comme la vie…"On tombe dedans, c’est pas un choix". Elle "nous bouffe, nous avale, nous absorbe." Et parfois, c'est la dégringolade...et "on se voit pas glisser". Et "en bas, on continue à creuser". Mais, heureusement, ce qui reste, toujours, c'est le coeur. Jour après jour, si l’on a la chance de croiser des êtres qui savent donner « une petite dose d’humanité », «ce qu’on a perdu, on peut le retrouver. »
Quand on s’oublie soi-même, il n’y a personne pour nous rappeler qui on est.
Tu cherches l’aventure? Ouvre ta porte, observe devant toi. Le quotidien aussi est riche de péripéties passionnantes qui attendent leurs heures dans les regards que tu croises. L'aventure, c'est mieux à deux, à trois, à quatre, à plein. Et cette nouvelle création en a été une nouvelle à expérimenter..d'ailleurs, lorsque l'osbscurité s'est faite, on s'est dit : "Quoi, c'est déjà fini?" Vivement le prochain épisode! 
Une fois encore, l’Autre Théâtre nous rappelle le pouvoir fédérateur du théâtre. MERCI! 
La Rue. A qui est ce monde?
Acteurs Actrices : Enzo Abautret, Charles Bolatre, Jean Marc Bou, Marie-Céline Bugat, Stéphanie Ferdouss, Michèle Fradès, Lydie Garboud, Roman Klein, Rémy Leprun, Gwenaëlle Maïquez, Ali Oujebour, Jean-François Paolantonacci, Loïs Perier, Antoine Po, Myriam Taousse, Serge Vidal, Adnan Zouine, Robin Zmirou
Anim’ Acteur : Eric Delahaye, Fafa Serres, Guillaume Marsili, Nicole Doualla, Orelie Dupuy, Samir Bourega, Zakia Bouchti, Elise Blais, Gabriela Levy, Marie Laurence Deleaz, Julien Hubert
Mise en scène : Caroline Cano

Assistante à la mise en scène : Charlotte Perrin de Boussac

Création sonore et musicale : François Boutibou

Création lumière : Stéphane Garcin
Coproduction : Printemps des Comédiens/Cie La Hurlante/ Autre Théâtre | Avec le concours de : l’ADAGES, La Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, La DRAC, La Mairie de Montpellier, Le Département Hérault, La Banque Populaire du Sud, CCAS du Cap d’Agde, CMCAS Languedoc, Fondation Le Conservateur, Fondation Orange, Maison Pour Tous André Chanson, LA Bulle Bleue
Crédit-photos: Marie Clauzade

de magnifiques photos de la Part , comme d'habitude, de Marie Clauzade















un soutien : La fondation Orange

Grace à notre Marraine et maman d'un des acteurs, Anna Bolatre -Vilain , nous avions obtenu pour "UTOPIES" une aide de 3000 euros de la part d eta fondation Orange . Nous sommes donc allé assister à la remise des prix officielle à Narbone. Malgré la chaleur nous avons passé un très beau moment, et avons pu rencontrer les représentants d'ORANGE mais aussi les 15 autres associations qui ont aussi bénéficié d'une aide.
C'est dans des moments comme celui là que l'on s'aperçoit de la valeur et de la diversité des associations de la région. Beaucoup de beaux projets.
Merci encore à la Fondation Orange


pour cette aide.

Et une semaine de stage avant les spectacles...

C'est la salle du centre social CAF de La Paillade qui nous a accueilli cette semaine . Un accueil soigné, des personnes charmantes et toujours un café prêt.  Merci à toute l'équipe et à sa Directrice.


Donc nous avons beaucoup avancé dans le travail, les filages sont de plus en plus fluides. Tous les acteurs et toutes les actrices ont gardés une belle concentration. Caroline et Charlotte se sont relayées sur ces journées et François a assuré toute la musique.
Un point a été fait aussi sur les costumes.  On se retrouve après le week end de la pentecôte à LA Bulle Bleue pour la dernière ligne droite avant d'entrer dans le Théâtre d'Ô. 





















Une résidence .....


Comme depuis maintenant 10 années, le CCAS, CMCAS village vacances du CAP D'AGDE, accueille la troupe pour deux jours et demi de résidence. C'est toujours le moment de mettre toutes les scènes bout à bout , de faire des filages sans oublier de travailler la cohésion du groupe : l'écoute, la concentration.
Donc nous avons travaillé, le chant, l'articulation, l'enchainement des scènes, les moments de danse, les textes; et nous avons inventés d'autres moments de scènes.


Interview par Dora, notre éducatrice en formation , des acteurs des Oliviers.
Dora : « Comment c'est passé votre week-end à Agde ? « 
Jean-Marc : « Quand on est arrivé au CCAS du cap d'Agde, on a répété dans la salle Jean Molière. Elle était très grande. Le soir on a fait une soirée « danse », et moi,j'ai chanté. »

Rémy : « Au début j'étais pas très content, je voulais rester à la maison, mais j'ai dansé sur la musique de STAR-WARS. »
Myriam: c'était chouette d'être dans la même chambre que Gwen. J'ai pu travailler avec Zakia, et aussi sur ma scène de danse.
Jean-marc : « On a bien rigolé, on a travaillé avec Caroline la metteuse en scène et Charlotte l'assistante de Caroline . Il y avait aussi le musicien François et l'éclairagiste Stéphane. »
Dora : « Comment c'est passé la journée de Samedi ? »
Jean-marc : « Le matin on a déjeuné et après on est retourné à la salle de théâtre pour faire un filage du spectacle. »

Remy : « J'ai répété mon texte avec le micro. »
Jean-marc : « On a déjeuné puis on a eu quartier libre jusqu'à 14 heures. »

Dora : « Comment se sont passés les répétitions ? »
Jean-marc : « on a travaillé sur la chanson parce qu'il y'avait des choses à arranger. Avec le musicien on a fait une petite musique à partir de bouteilles en verre et avec des baguettes, accompagné à la guitare pour la scène de Myriam, Lydie, Stéphanie et Jean-François. Cette musique ressemble à une musique gitane.  C'est comme si il y avait un musicien dans la rue .


A partir de maintenant , nous allons rester assez secret sur le déroulement des répétition ...SUSPENS...
Nous commençons lundi 3 juin le stage d'avant spectacle . Il nous reste 11 demi journées de travail avant la générale du 20 juin. Alors on s'accroche et on se souhaite une belle énergie.







Vendredi 19 avril à la Maison Pour tous

Aujourd'hui c'est Robin, un des acteurs, qui a proposé , vu l'absence de Caroline et Charlotte, de prendre en charge l'échauffement , il est épaulé par Julien (comédien en formation) .

Il propose des exercices de mime et de voix , l'histoire d'une moto perdue en plein désert qui tombe en panne , qui repart grâce à un baril d'essence providentiel , et qui peut ensuite pour suivre son chemin. La rue , le désert , deux lieux pas facile à vivre ...
Il s'en suit tout un tas d'exercices mettant en scène tout les segments du corps. Reprise du travail vocal sur la chanson de François. Et puis comme de très bons élèves nous « révisons «  tout le déroulé , en faisant travailler les mémoires visuelles et corporelles de chacun et chacune.
Un gros travail sur les déplacements de groupe est proposé par Julien et ça fonctionne ...!!!

On se revoit tous pour le vendredi 10 mai, avec sacs et affaires pour le week end de résidence au CCAS CMCAS du cap d'Agde.  Que tout le monde soit en forme ...!!!  Rendez vous aux Oliviers à 13h 30 pour un départ groupé.